top of page

Au sein des familles, de nombreuses contradictions et différences peuvent exister. Les conflits peuvent facilement survenir parce que nous sommes proches les uns des autres ou peut-être pas assez proches. Les familles se composent également d'un éventail coloré de personnalités issues de différentes générations et ayant des expériences, des valeurs et des convictions différentes.

En général, tout se passe bien, mais il arrive aussi que des problèmes surgissent. Les conflits sont porteurs d'un paradoxe : ils semblent nous séparer mais ils nous maintiennent également connectés, même si c'est de manière destructive.

20210608_100233.jpg

Ces situations vous semblent familières? 

 

  • Vous souhaitez divorcer et ne parvenez pas à trouver un accord avec votre conjoint sur l’hébergement des enfants, l’allocation, l'autorité parentale ou d'autres dispositions?

  • Vous faites partie d'une nouvelle famille recomposée mais il reste difficile pour chacun d'entre vous de trouver sa place dans cette nouvelle famille?

  • Des frères et soeurs ont des discussions sur le partage d'une succession?

  • Les frères et soeurs ne parviennent pas à se mettre d'accord sur les soins à apporter au(x) parent(s), qui ne peuvent plus les organiser eux-mêmes (maison de retraite, soins à domicile, frais, etc.)?

  • Vous voulez rédiger un accord juridiquement correct en cas de divorce par consentement mutuel?

  • En tant que parents, vous voulez prendre des décisions concernant le choix de l'école, les études à l'étranger, un déménagement (à l'étranger), une intervention médicale, mais vous n'y arrivez pas?

  • Vous êtes séparés depuis un certain temps, mais vous voulez modifier l'accord conclu précédemment?

  • Etc.

Souvent, on pense immédiatement à entamer une procédure juridique. Cependant, cela entraîne souvent des blessures difficiles à cicatriser, surtout dans les conflits avec des personnes proches, comme les membres de la famille. Un litige comporte toujours un risque de traumatisme dû à des coûts élevés, des procédures longues, une atmosphère dure et tendue et des débats agressifs. Et surtout, il se termine toujours par un "tout ou rien. ", soit vous gagnez, soit vous perdez.

La médiation : préventive et curative

La médiation peut faire LA différence. Les méthodes de médiation peuvent être utilisées tant à titre préventif que curatif, et sont synonymes d’un gain important de temps, d’énergie et d’argent. La médiation est un processus confidentiel et volontaire.

En tant que médiatrice, j’agis comme un catalyseur pour les personnes impliquées, leur permettant d’envisager des solutions durables.

Neutre, impartiale et indépendante, je n’ai aucun préjugé vis-à-vis des personnes impliquées. Je fais le nécessaire pour que chaque personne puisse vraiment s’écouter l’une l’autre et dire ce qu’il faut pour faire bouger les choses.

 

Je soutiens les personnes impliquées pour qu’elles puissent sortir de l’impasse, accepter les points de vue de chacun et comprendre les besoins et les intérêts.

20210602_080457.jpg
20210602_074338.jpg

Processus de médiation

1.     Discussion préliminaire sans engagement

Au cours d'une conversation avec les personnes concernées (en ligne ou en personne) :

  • J'explique mon rôle et les principes de la médiation (processus volontaire, confidentiel, structuré, etc.),

  • Je réponds aux questions, par exemple sur l'approbation juridique officielle de l'accord par le tribunal, la médiation judiciaire et extrajudiciaire, les coûts, la durée, etc. ,

  • nous discutons de la manière de minimiser l'impact du divorce sur les enfants,

  • nous discutons d'un éventuel plan d'action (par exemple, les avantages ou les inconvénients de plusieurs séances plus courtes ou plus longues, en ligne ou en personne, etc.)

  • j'explique les informations et les documents dont j'ai besoin (par exemple, actes de naissance, certificat de mariage, assurances, revenus, etc.)

  • nous discutons de l'intervention de tiers, tels que des conseillers, des avocats, des experts, etc.

 

2.    Préparation d'une offre et signature du protocole

 

Début de la médiation

 

Le processus de médiation se compose de plusieurs étapes qui s'enchaînent au cours des sessions de médiation.

Visualiser le(s) problème(s) et l'objectif souhaité

 

  • le problème et les différents enjeux sont identifiés,

  • les différents points de vue sont expliqués par chaque personne,

  • le problème commun est défini.

 

Évolution des positions vers les intérêts

 

  • les intérêts, les préoccupations, les valeurs, les priorités de chaque personne sont rendus visibles,

  • un dialogue est mené sur les intérêts qui sont parallèles, compatibles ou opposés,

  • des désirs sont formulés à propos de l'avenir et de la façon dont chaque personne veut/pourrait voir l'avenir.

 

Mouvement créatif des options aux solutions vers un accord durable

 

  • la créativité de chaque personne est sollicitée pour générer autant d'options ou de pistes de réflexion que possible,

  • un dialogue est mené sur les options qui peuvent contribuer à des solutions concrètes ayant le plus de valeur possible pour chaque personne,

  • les participants identifient et testent les solutions qui pourraient aboutir à un accord durable.

  • l'accord de médiation est signé

20210602_081056.jpg

Enfin, les avantages de la médiation :  

 

Efficacité: la plupart des problèmes peuvent généralement être résolus en quelques séances (1h30 à 2h ou demi-journées) réparties sur quelques semaines (en fonction des disponibilités).

Rentabilité: La médiation est synonyme de gain de temps, d’énergie et d’argent par rapport au fait de ne pas gérer le conflit. Les coûts d'une médiation sont également nettement inférieurs à ceux d'une procédure judiciaire.

La solution vous appartient: au lieu de laisser une tierce partie décider, par exemple un juge, qui ne vous connaît pas, ni votre famille, vous et les autres personnes impliquées travaillez ensemble à une solution. Vous êtes généralement l'"expert" de votre propre problème et avez souvent une bonne idée de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas, ce qui rend possible une approche multidimensionnelle du conflit. 70 à 80 % des médiations aboutissent à un accord.

Respect de la relation: la médiation vous permet de gérer la relation existante de la meilleure façon possible. Elle vous permet de continuer à avoir ou à (re)construire une relation ouverte et constructive avec l'autre ou les autres. La médiation vous permet également de mettre fin à la relation de manière respectueuse.

Solutions durables: la médiation contient tous les ingrédients nécessaires pour parvenir à des accords durables et créatifs, axés sur l'avenir et adaptés à la situation individuelle des personnes concernées.

Processus volontaire: chaque participant est libre de participer à la médiation et peut quitter la table à tout moment.

Processus confidentiel: chaque participant et le médiateur sont tenus à la confidentialité. La médiation permet également d'aborder un problème de manière discrète.

bottom of page